Soirée des Acharnées du vendredi 26 octobre 2012 : les jeux Ystari

Au programme de la soirée de juin des Acharnés : une sélection de jeux de la société d’édition Ystari.

En dehors de la contrainte oulipienne qui caractérise chacun de leurs titres (ceux-ci contiennent toujours la lettre « Y »), les jeux Ystari possèdent un autre point commun majeur : ce sont souvent de très bons jeux de gestion. Cette dernière soirée Acharnée avant l’été sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir 4 de leurs titres sélectionnés par Didier sensei (« sensei » car en plus d’être un membre historique de Maison en jeu, Didier est président du club de go du Mans).

C’ets parti pour une petite présentation des jeux !

Ys :

Alors Didier, que peux-tu nous dire sur ce titre ?

Didier : « … »

Descriptif du jeu sur Tric-Trac

 

Amyitis :

Très bien, très bien, et Amyitis alors, ça déchire comme jeu ?

Didier : « … »

Descriptif du jeu sur Tric-Trac

 

Mykérinos :

Ah ouais, super, mais je suis obligé de te couper, il faut qu’on fasse court Didier, on va perdre le lecteur là. Bon, un petit mot sur Mykérinos, mais petit, hein !

Didier : « … »

Descriptif du jeu sur Tric-Trac

 

Yspahan :

Oui, oui, je vois bien ce que tu veux dire. Eh bien ça donne envie tout ça ! Je me contenterai juste de dire qu’Yspahan, c’est simple, relativement rapide et très bien fichu comme mécanique (celui-là, je le connais au moins).

Descriptif du jeu sur Tric-Trac

Un dernier mot peut-être, Didier, sur le programme et le descriptif des jeux que tu devais m’envoyer pour la soirée ?

Didier : « … »

Ha ha ha, impayable ce Didier.

Et pour les boissons, c’est à la bonne franquette messieurs-dames ! Chacun ramène ce qu’il veut et on partage le tout.

Quand ça se passe ?

Vendredi 26 octobre 2012 donc, de 20h30 à minuit.

Où ça se passe ?

La salle de l’Inventaire se situe à la MJC Prévert  (au même endroit que le ciné Poche et Radio Alpa). Une fois la grande porte rouge  qui donne sur la Grande Rue franchie, la salle de l’Inventaire se trouve une dizaine de mètres sur la droite.

Bon, comme je taquine mon camarade, je me permets de signer : le chatiment